La Communauté BAPA c'est vous qui la faites!


Compteur de visite


Catégories
WP_FlashTime Widget

horoscop 2009 free online movies horoscop 2010 | horoscop saptamanal | horoscop zilic | horoscop |

Get Adobe Flash player
Recherche
Pub
RÉALISEZ VOTRE SITE INTERNET A MOINDRE COÛT -- Tel: 75 63 72 49 / 95 00 28 37 -- Email: yanndjk@yahoo.fr -- Sis Hotel du plateau

Préparation du DJAP BEAN , GOUWEUH, TOM MEKEPAK

Chers frères et sœurs

Nombreux d’entre nous ne savent pas ce que c’est que :

1.       DJAP BEAN : Se sont des feuilles de melon, mélangées au met d’arachides fraiches (Les arachides peuvent être nouvellement récoltées ou encore trempées).

  • Pour la préparation

Écraser les arachides (fraîches ou trempées), y ajouter du sel et/ou du piment, une petite quantité d’eau pour que le met ne soit pas dur, remuer le mélange à l’aide d’une spatule ou louche afin que le mélange soit homogène, emballer la pâte obtenue dans des feuilles de bananiers préalablement chauffées et lavées, disposer les feuilles de bananiers au fond de votre marmite qui doit servir pour la cuisson, de façon à éviter que l’eau ne pénètre dans nos paquets, disposer debout les mets d’arachides puis poser au feu.

Cuisson

Pendant que votre met est au feu, découper les feuilles de melon (de préférence les jeunes feuilles), laver à grand eau, disposer une feuille de bananier au-dessus des mets et y verser les légumes (on peut remplacer les feuilles de melon par le « Zoom ». Laisser cuire pendant au moins une heure. Ôter du feu.

Sortir les feuilles de melon de la marmite, les mettre à refroidir dans de l’eau et bien presser.

Dans une casserole, déballer les mets d’arachide, les délayer en y ajoutant notre légume bien essoré, s’assurer que la préparation est bien mélangée et équilibrée (salée).

On peut le manger avec le plantain, le macabo, les ignames, le manioc bouilli ou tout autre tubercule de votre choix.

Il était le principal élément accompagnateur « kiég peuh » du khui (couscous de maïs à la sauce gluante, aliment très prisé après l’accouchement). Car très nourrissant, digeste et facile à manger.

2.       GOUWEUH : c’est une espèce de patate mince, semblable au « djensseng », que l’on trouve dans certains jardins de nos grand-mères au village, au gout un peu sucré, on le prépare comme la patate après l’avoir bien lavé ou avec sa peau.

On peut le manger avec des légumes ou toutes autres sauces de son choix.

3.       TOM MEKEPAK (TOM MESSEUN) : c’est une espèce de pomme de terre qui pousse sur les tiges (lianes ou cordes) d’ignames (LEUG), ils sont aussi un peu sucrés. Se préparent avec sa peau.

Tout comme le gouweuh, on peut le manger avec des légumes ou toutes autres sauces de son choix.

Par Rosette DENGANG

 logo

Une réponse à Préparation du DJAP BEAN , GOUWEUH, TOM MEKEPAK

  • Oui, j’étais sûr de ta capacité Rosette, une fois de plus sincères félicitations et encouragements; En effet, ce met est un précieux repas qu’on offre à des invités de marque, un met très appétissant. on ne le fait pas souvent beaucoup. Une fois de plus continue.

Laisser un commentaire

663 personnes ont vu cette publication
Partenaires

[google-translator]

Abonnez-vous


Pub
Slideshow
mai 2018
L M M J V S D
« Avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Pub
RÉALISEZ VOTRE SITE INTERNET
A MOINDRE COÛT
Tel: 675 637 249 /695 002 837
Email: yanndjk@yahoo.fr
Sis Hotel du plateau